Kyoto-Tokyo et décollage vers l’Australie (Cairns)

Il est temps pour nous de quitter le Japon et ses carrefours déroutants avec nos sacs à dos. Pas facile car on a le dos cassé par les futons sans matelas. Et une longue journée de transport nous attend.

Un bon café et ça repart dans le shinkansen direction Tokyo Station

Certains ne quittent pas leur doudou pendant les 3 heures de trajet

Arrivée à Tokyo Station. On n’aime vraiment pas cet endroit (à la différence de Kyoto Station) avec ses longs couloirs surpeuplés, déroutants, mal indiqués, sans aucun banc.
On est obligés de s’asseoir sur les escaliers, fatigués et les jambes lourdes, au milieu de passants qui râlent et bousculent.

Il faudra attendre 1 heure le train Narita « express » (Nex)

direction l’aéroport de Tokyo

Sauf que le trajet (1 heure) est rallongé : un « aliéné » bloque la voie et il faut que les forces de l’ordre l’évacuent

Des tournesols vaporisateurs nous accueillent à l’aéroport de Tokyo. Au revoir les gadgets kitschs japonais !!!

En vidéo :

Au revoir les superettes.
Nous avons désormais un sac de plus : nos 3 sacs ont fait un Petit : un léger mini-sac rose  plein de jouets « light » 😉

Un dernier repas dans le mall avant de décoller : les restau japonais  resteront un top pour nous

Enregistrement : direction Cairns

en jet star (service minimum)

 

8 heures de vol avec le dos cassé. Extinction des lumières à minuit et réveil dès 3h00 pour le petit déjeuner. Rude

On est tous crevés mais contents d’aller à nouveau explorer l’Australie.

3 réflexions sur « Kyoto-Tokyo et décollage vers l’Australie (Cairns) »

  1. J’ai repéré 3 petits « suspicious »…devant des tournesols …en pots ?!🤔
    Deux plus grands ne passent pourtant pas inaperçus…avec un caddie bien chargé, un appareil photo en pleine forme…
    En fin ils étaient heureux de partir pour l’Australie.😀
    Victor apprécie comme un grand son coca ,et ne semble pas fatigué. …
    Vous embrassons. Bisous,câlins aux ours 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.