Punta del Este et Montevideo

Nous quittons La Pedrera tôt ce matin (ce fut une courte nuit) car nous avons de la route jusque Colonia del Sacramento et à l’aller nous avions mis 8 heures !

Et ça commence fort car au bout de 30 km, à Rocha, nous tombons nez à nez sur une manifestation d’agriculteurs en colère !

Et ils ont employé les grands moyens pour se faire entendre

En réalité, ils sont très pacifiques et ne bloquent pas la circulation. Ils se contentent d ‘occuper l’intérieur du rond point pour manifester leur mécontentement ; Ambiance bon enfant

Leurs problèmes : ils estiment les impôts trop élevés

et le prix du gasoil serait trop élevé selon eux et entraînerait l’agonie des petites entreprises

Ils ont l’air d’avoir de vrais problèmes. Malgré tout ça ne les empêche pas d’être fier de leur drapeau et d’être bienveillants avec les automobilistes -comme nous -qui passent par là .

Nous longeons ensuite l’océan Atlantique. Une petite marche sur les plages sauvages désertes

battues par d’énormes vagues réputées très dangereuses

Et nous voilà à Punta del Este, célèbre station balnéaire. 

La population de la ville peut être multipliée par 55 en janvier, atteignant alors 400 000 habitants venant essentiellement d’Argentine et du Brésil voisins. Pour cette raison, la ville est surnommée la « Saint-Tropez » d’Amérique latine. Les prix s’envolent en pleine saison. A rétrospective, on se dit qu’on a bien fait de ne pas dormir ici. On était tellement bien loin des foules à la Pedrera !

La plage de La Brava est bondée et battue par le vent. Une vraie tempête de sable pour les (trop ?) nombreux baigneurs et surfers.

Voici la célèbre sculpture symbole de la ville : « La Mano de Punta del Este » (la main). 

On la surnomme aussi Monumento al Ahogado (Monument au noyé), Los Dedos (les doigts), or Hombre emergiendo a la vida (Homme emergeant à la vie) pour symbolyser le danger que représente la houle sur cette plage.

Dame Glück voulait vraiment voir de près cette sculpture riche en symbole

Nous longeons la playa Mansa, plus protégée de la houle.

Et nous quittons cette station bondée pour trouver un endroit plus tranquille pour pique-niquer

Nous decidons de faire un crochet un peu au hasard et nous arrivons à Sauce de Portezuelo près de Piriápolis. Des ruelles en terre au milieu des bois avec quelques rares cases dans la verdure (130 habitants)

Et une énorme plage quasi deserte… juste nous et quelques surfers. Parfait pour le pique-nique

Puis nous continuons à bord de notre Hyundai uruguayenne

Pour atteindre la capitale : Montevideo

avec ses manoirs de bord de mer aux airs normands le long de la Rambla

et ses grands immeubles (très) chics au bord de la plage du centre ville. 

Castillo Pittamiglio des années 1910 coincé entre 2 immeubles des années 70

La ville a bénéficié d’un grand boom économique en 2010 avec une vie culturelle riche, le tourisme et les banques

On arrive sur la place de l’Indépendance et son Palacio Salvo, un des emblème de la ville, style art déco 

Edificio Ciudadela

Monumento a Artigas et la Torre Ejecutiva

Le théatre Solis, témoignage de l’activité culturelle dynamique

Puerta de la Ciudadela ,seul vestige des fortifications

La cathédrale métropolitaine de Montevideo (début du XIXe siècle)

Même si l’économie bancaire est florissante ici,  ce n’est pas le cas de tous les secteurs économiques. Après les agriculteurs…on rencontre  les pêcheurs  qui connaissent également une crise

Les quartiers du port, plus pauvres, en crise

Une tour géante (la tour Antel) aux faux air de Dubai

Puis à l’ouest de la capitale de 1,5 millions d’habitants, nous traversons la zone industrielle avec ses vieux navires à l’abandon

et ses rafineries polluantes

Nous quittons la ville en direction de Colonia. Et nous doublons des véhicules au patriotisme affiché

Il faut filer car nous devons rendre la voiture avant 18h00 au loueur à Colonia

 

 

 

 

Une réflexion sur « Punta del Este et Montevideo »

  1. Impressionnante la mise en garde contre le danger de la houle..!
    Un aperçu très intéressant de ces lieux mal connus.Merci encore de nous y sensibiliser.😀
    Une très belle prise de vue de Nénette entourée des ours qui semnlent sages à ce moment là.(?) 🤔
    Nous vous embrassons très fort. Bisous, câlins à nos petites bobines.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.