Ferry de Tallinn à Helsinki

Nous quittons la Finlande direction l’Estonie

La gare de ferry est ultramoderne, n’est ce pas Legoglück ?

La vue de notre table au 9e étage amuse les garnements

Pendant que Legoglück se promène… mais ici pas de pont extérieur.

Echec et mat

Othello

Après 2 heures de trajet, on arrive au port de Tallinn en début d’après midi

Helsinki : Île du Fort de Suomenlinna

Ce matin, il fait beau et chaud. On décide donc de se promener jusqu’à l’île Suomenlinna et sa forteresse car l’aquarium initialement prévu semble moyen. Grand circuit à pied en passant devant l’église de Kallio. Un endroit pas très bien fréquenté.

Et la Cathédrale luthérienne

Le Marché forain du port, un lieu vraiment typique, avec vue sur la Cathédrale orthodoxe Ouspenski

On s’improvise un bon repas en terrasse sur la place du marché

 

Larguez les amarres !!! Enfin un peu d’air frais

Interdit aux voitures sauf cette Rolls Royce

Les enfants peuvent enfin se défouler dans un coin de verdure…  

 

Vidéo belge canon !!!!

 

 

La maison de Bilbo le hobbit

Bière bien méritée après 15 bornes de marche

Les gars s’entraînent aux échecs

Et c’est la fête

 

 

Le lendemain,  pour la première fois nous prenons le tramway,

Dur de trouver ce qu’on cherche : la St peter’s line. Les russes ici sont très peu appréciés. Finalement on trouve un terminal vide avec 2 hotesses russes. La première reste au téléphone sans même nous regarder. La deuxième finit par nous parler. Bonne nouvelle, il y a une ligne Visa Free pour St Petersbourg mais seulement un départ possible le samedi (dans une semaine). C’est un peu cher. On fait la moue, on réfléchit, on se regarde. Et d’un seul coup comme par magie les prix baissent de 100 euros grâce à une promo « improvisée ». Je pense que la ligne n’a pas beaucoup de succès chez les Finlandais ! C’est une aubaine que l’on saisit.

Sur le quai, juste devant la compagnie de ferries russe ! Hasard ????

Legoglück s’apprête à dire adieu à ses copines car nous décidons de quitter la Finlande pour l’Estonie avant d’y retransiter pour la Russie

Helsinki : le centre

On continue notre marche pour découvrir le centre ville

Autour de l’esplanadi, c’est plus sympa… mais compliqué de trouver un restau adapté aux enfants. Ils sont tous bondés avec des tables minuscules.

Le tram met un peu de couleur au milieu des bâtiments gris.

Enfin un endroit qui nous plait vraiment, la vieille halle du marché d’Helsinki près du port

Spécialement pour toi , Jil 😉  …..

Un ti pourboire pour Legoglück ?

 

Saucisses et patés de renne, d’élan et autres ….

Sandwich de reindeer (renne) fumé

On va se renseigner à l’office du tourisme. Ici tout tourne autour des Moumines.
On hésite à quitter le capitale pour Turku une ville balnéaire. Mais pour l’instant, on n’est pas convaincu par l’intérêt d’un tel séjour… dur dur.

La cachette des Moumines 🙂  …..

 

Legoglück est fasciné par le vieux tramway

De retour vers la Cathédrale, on peut enfin la visiter après l’heure des mariages.

C’est aussi austère que le reste de la ville

 

Arrivée à Helsinki

Après avoir franchi l’énorme pont reliant la Suède au Danemark, nous arrivons à l’aéroport de Copenhague pour y déposer la voiture et prendre le vol en direction de la Capitale Finlandaise

Nous survolons ce fameux pont

et les éoliennes offshore alignées

Nous posons le pied en Finlande

On décale les montres de +1

On trouve l’arret de bus guidé par le sms de Merja. On galère un peu avec l’automate. Le bus 615 passe devant nous sans s’arrêter, oups !
Finalement au bout de 20 minutes un autre bus 615 s’arrête avec un chauffeur aimable comme une porte de prison.
Les enfants sont malgré tout fans du bus bleu

Le bus devient vite bondé avec des gens de plus en plus excentriques. On traverse des banlieues austères de type soviétique. Les enfants ont adoré le trajet.

On descend à Sornainen… et là stupéfaction. Des drogués, des clodos, des soulards partout avec quelques flics heureusement.

Un passant un peu plus « standard » nous explique comment nous rendre au 6B, entrée de notre immeuble !!!!!!!!!

Notre arrivée en vidéo… ça vaut le détour !!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

Une fois passé le seuil, l’immeuble est en fait très correct et l’appartement clean et sympa.

Les sacs posés, on fait un ravitaillement au supermarché du coin. C’est assez morne mais les gens sont sympa et simples.

Des machines à sous dans le supermarché juste à côté des caddies : c’est bien pensé, au moins on est sûr que les clients auront une pièce sous la main pour la jouer! 

Repas du soir bien mérité à l’appart 

Le lendemain matin, pleins de courage, nous quittons l’immeuble pour explorer à pied le quartier jusqu’au centre ville 😉

La caisse du boss ?

Deux générations de tramways circulent

Balade au jardin botanique pendant qu’un groupe répète pour le concert du soir.

Ville d’un autre temps ??????

3 sacs ???? 2 sacs ???? ou comment avoir l’air d’un sac ???

Planète Mac Do… dominant le clocher de Kallio

Pour l’instant, seule la Cathédrale luthérienne d’Helsinki a retenu notre attention. On ne peut pas la visiter le matin car on est samedi, jour des mariages…

 

 

La région de Malmö (suite)

Après la pluie, nous filons au musée archéologique de Foteviken sur la péninsule d’ Höllviken. Reconstitution en plein air d’un village Viking.
Des Suédois y vivent de manière traditionnelle à l’ancienne.
Village d’un autre temps…

En vidéo avec les chants traditionnels…

 

 

Même pas peur Legoglück

Glück se prépare au combat

L’ancêtre su Mölkky

L’ancêtre de la salle de jeu de l’Etang-Salé

   

Il est temps de se préparer. Car demain direction Copenhague par le pont. On y dépose la voiture et on s’envole pour Helsinki

La Région de Malmö

En route vers Malmö. Lors d’un arrêt goûter, on remarque que les gens autour de la voiture à côté de nous sont bizarres, oups, l’homme est armé. Euh, les 2 dans la voiture ont des têtes de truands. En fait, on vit en direct une arrestation musclée près de notre banc sur l’aire d autoroute.

Bon, on va pas traîner ici!

On ne risque pas de louper les fast food car ils sont indiqués sur les panneaux de signalisation. Nous prendrait-on pour des pigeons ?

Arrivée à 20h30 chez Dan un peu au Sud de Malmö.  Villa à la campagne dans un mini lotissement au milieu des champs. Notre hôte nous fait un super accueil et nous discutons pendant 2 heures. C’est un Danois qui bosse à Oslo en informatique. Dan le Danois ça ne s’invente pas ;-).
23h, il est temps de manger à l’arrache avec les enfants épuisés et difficiles. Du coup on va de coucher tard en espérant faire la grasse matinée.

Et non ! les 2 petits ont décidé de se lever tôt. Dans le logement il y a même une table de ping pong et un mini baby-foot.

En Suède il y a aussi des sèche-mains danois.

En route en voiture vers Lund et sa cathédrale romane. À 12h00 on assiste au défilé de l’horloge astronomique.

Le soleil est de la partie mais très vite il va s’effacer pour la grisaille et la froid. Voilà il pleut !!! A la première accalmie entre deux averses, pique nique dans les dunes de Skänor.

Les gens ont l’air heureux et se baladent en famille à pied ou en vélo malgré la pluie.

Suède : La Côte du Bohuslän

Arrivée en Suède !

Nous nous posons pour 4 nuits dans une ferme près de Tanum

Avec Zouzou le chien

Près d’ici, à Strömstad, nous trouvons pour la première fois depuis longtemps une vraie boulangerie. ça fait du bien !

En Scandinavie, les bonbons dans les supermarchés sont en vente au kilo, et ici les prix avantagent la gourmandise des petits et des grands. Glück se cassera même une dent sur un caramel !

 

 

Nous visitons le site des gravures rupestres de Tanum classé au patrimoine mondial de l’Unesco
Legoglück fait du bateau à Vitlycke…

Apparemment la principale préoccupation des habitants de l’age de bronze était de partir en bateau dégommer leurs »amis » avec des haches

A la gloire d’Oddin !!!  

Le lendemain journée à Smögen station balnéaire très fréquentée. On a failli se laisser décourager par l’abondance de touristes et la difficulté à se garer (parking à payer en ligne); petite parenthèse, les suédois sont charmants et courtois, ils proposent spontanément leur aide ! On finit par trouver une place plutôt bien située et miracle, elle est gratuite !

On se promène le long d’un ponton qui se poursuit de restau animés et de magasins. En fait les restaurants sont pour la plupart des poissonneries qui servent des repas. On se régale de moules frites, d’écrevisses et de fish and chips

Promenade sur les rochers de granit rose et le long des cabanes colorées

Direction Göteborg avec un grand stop non prévu sur l’île de Klädesholmen ou île aux harengs

Dame Glück avait envie d’aller visiter le musée du hareng même si ça ne motive pas fort le reste des troupes. Super surprise en arrivant le village est paisible, coquet et surtout pas envahi de touristes !!!! Grande ballade à pied. 

On découvre que le musée n’ouvre qu à 15 heures !!! Donc plan B, on décide comme c’est l’heure du repas de garder notre pique nique en réserve et de tester le super restau local, Salt & Sill, des spécialités de hareng bien sûr !!!C’est original, (pas sur que les enfants aient adoré, ils se sont rattrapés sur les moules) mais c’est ce qu’on cherche manger typique. Comme nous dit le serveur, it’s like your bœuf bourguignon 😜

On s arrête sur la petite plage qui nous avait fait de l’œil à l’aller et là, en vrai Warriors, on se baigne !!! Ça remue le sang (16°C) mais un petit rayon de soleil à la sortie de l’eau tombe à pic ! Les enfants se régalent.

Puis en regardant dans les jardins, nos yeux sont attirés par un boardgame sur une table de salon de jardin avec des joueurs autour. Incroyable, ils jouent à Terra Mystica ! Petit regard étonné qu’on connaisse ce jeu et surtout sourire de complicité entre nous ovnis french et eux ovnis suédois, on se comprend.

De Bergen à Fredrikstad via les Stavkirke

Nous quittons Bergen tranquillement par les routes montagneuses. Un long trajet nous attend jusque Svene.

Arrêt pique-nique poisson fumé aux cascades de Tvindefossen, découvertes par hasard.

On reprend la route pour s’arrêter à Stalheim au pays des Trolls.

Vassbygdevatnet

Surprise, il y a encore de la neige sur les hauts plateaux. Et les 3 garnements n’ont pas résisté à l’envie d’y jouer.

Chamallow-party…

Nous arrivons au pays des Stavkirke (églises en bois debout)

Nore og Uvdal

Stavkirke Uvdal

Remarquez le postérieur norvégien encadré sur la photo 😉

Nore Stavkirke

Rollag stavkirke

Et enfin nous arrivons près de notre étape à Svene.

On se met à la recherche de notre logement, ce ne fut pas une mince affaire ! On finit désespérés et dans le noir (après avoir fait fausse route vers un squatt glauque) par appeler l’hôte et on trouve tant bien que mal la cabane.
Glück part en repérage et revient à la voiture en disant « tu vas pas le croire, y a pas l’électricité ! ». On sort donc les lampes de poche. Dame Glück s’installe avec les enfants et s’exclame : »tu vas pas le croire, y a pas l’eau ! »

Évidemment ni draps ni serviette, la douche ce sera demain !

On se couche comme on peut et finalement c’est pas si horrible.

La preuve en vidéo son et image sans l’odeur 😉

 

Au matin, nous quittons vite fait les lieux pour aller voir Heddal

Nous avons la chance d’y voir la sortie d’un baptême traditionnel

Nous continuons la route vers la Suède.

Pour rendre les bouchons moins pénibles, les usines de Drammen ont été décorées

Dernier arrêt avant la frontière : Fredrikstad et sa vieille ville.

Trajet J1

Trajet J2

 

Bergen

Après quelques tours et détours grâce à notre GPS de m… nous arrivons à notre appart au centre de Bergen. Sauf que la voiture ne rentre pas dans le parking. Pas grave on essaiera de se garer ailleurs sans se prendre de prune.

Le lendemain petite ballade dans le quartier de Bryggen.

Les touristes affluent de tous côtés : en taxi, en bus, en vélo, à pied

et même en énorme paquebot

Devant l impossibilité de se garer et la file d’attente du funiculaire, on se tourne vers l’option téléphérique.

 

Legoglück se prépare à une petite rando sur les montagnes dominant la ville de Bergen. Il est accompagné de Spiderloïc, Batalex, Supervictor, Cécilegoland, et Darkglück.

Avec une balise dans le sac, on n’est jamais trop prudent…

 

Et au retour à la voiture, on a la mauvaise surprise de trouver le papillon tant redouté… et ici ça ne plaisante pas

On termine la journée par le marché au poisson en face de Bryggen. Saumon frais, saumon fumé au cognac et épices, flétan fumé, crevettes fraîches….mmmmm

Le lendemain matin, comme il pleut, on change le programme (puisqu’on avait prévu la piscine). On visite le musée KODE 3 , avec sa belle exposition Munch. C’était un sacré pari avec nos 3 énergumènes.

Finalement les enfants ont apprécié tout comme ce coquin de Legoglück

On retrouve Rachid, Fatima Zohra et leurs enfants  au restaurant Pingvinen spécialisé dans la cuisine typique norvégienne. On est vraiment contents de les revoir – presque par hasard – car on s’était ratés à Legoland.

 

Puis on va boire un café tous ensemble et on se ballade au milieu des bulles géantes pour le plus grand plaisir des enfants

Nous prenons le funiculaire tous ensemble

Partie de foot improvisée avec les jeunes norvégiens

Trampoline

Nous quittons Rachid et sa petite famille à leur camping car.

Puis nous retournons au marché au poisson car on ne s’en lasse pas !

Les crabes géants impressionnent Loïc mais ils finiront quand-même dans son petit ventre 😉

Et sur le chemin de l’appartement Legoglück n’en finit pas les coquineries

 

Trajet Oslo-Bergen par la côte

Nous atterrissons à Oslo très tard. Et arrivons chez Nils, qui nous accueille avec le sourire bien qu’il soit 2h du matin (on l’avait quand même prévenu avant).

Il est étudiant et vit à Oslo avec ses parents français. Visiblement ils sont absents et il gère à partir de l’appartement d’à côté. Nous dormons au milieu de toutes leurs affaires « en l’état ».

Ici on n’hésite pas à afficher ses opinions

Direction Kristiansand…
Route saturée. Tunnels, radars, et péages se succèdent sans fin. Paysage de forêts vallonnées mais monotones. On n’avance pas ! On se ferait presque doubler par les skieurs sur roulettes

On décide donc de faire une pause déjeuner à Larvik.

C’est la fête du « slipp » ici, une fois

7 heures pour parcourir le trajet Oslo à Kristiansand sans compter les pauses !!!
Arrivée à 19h, maison fermée. Personne ni sur place ni au téléphone. Même après une heure d’attente. Alors on part épuisés par la route. Obligés de manger au Mc do (qui ressemble à une banque) et résolus à dormir dans la voiture. Pas Glop !

La ville est froide et peu accueillante pour une station balnéaire en été. Finalement la proprio nous appelle pour dire qu’elle sera là à 21h30. Ouf!
Enfin on va pouvoir dormir ! Ceci dit ce fut spartiate ce logement.

Mais les enfants ont adoré le jardin le lendemain matin. 

Faux départ ! Car après 20 km de route : coup de fil de la proprio ; on a oublié la trousse de toilette. Demi-tour vers sa maison.

Plan B vu l’heure. On reste manger à Kristiansand à un camion bar Snadderkiosken  que Cécile nous a dégoté.  Kjottkaker, une spécialité locale, boulettes de viandes avec airelles, purée de pois, et patate. Top.

Incroyable même ici sur la plage il y a des palmiers  😀

En route cette fois pour de bon, direction Stavanger via une superbe route cotière.

C’est dur le métier de copilote…

Sogndalstrand et ses villas d’artistes.

Arrivée à Stavanger dans une vieille ferme en bois de 1923 « partiellement » rénovée, au milieu des vaches et moutons. Accueil chaleureux de Einar qui habite dans la maison d’à côté avec sa femme. L’étage est vraiment délabré mais le reste sympa.

Nous repartons direction Bergen avec 2 mini trajets en ferry

Glacier de Folgefonna au loin

La Volvo est contente sur le ferry et son alarme se déclenche à chaque secousse !!!!