Bacalar et sa Lagune aux 7 nuances de bleu

Samedi 21 avril 2018 :
Il est plus de 16h00 lorsqu’on quitte la vieille cité Maya de Calakmul perdue dans la jungle toute proche du Guatemala.

Une longue route nous attend. On appréhendait un peu mais Glück semble en forme (sauf qu’il enfonce un peu l’arrière de la voiture sur un arbre en sortant de sa place de stationnement, Gloups !)

Route sans problème, entre forêts et terres agricoles

On traverse quelques rares villages où la vie semble paisible

Double Topes… ça rime avec F… (et ça y ressemble)

Dans chaque village des marchands ambulants, et souvent accompagnés de leur famille

Des paysans en charrette

Et la voiture vedette du Mexique. Tunée cette fois

Après 4 heures de route (8 heures sur la journée), on arrive à Bacalar accueillis par le soldat combattant

On s’installe dans une petite pension très correcte tenue par un petit papy sympa.

On se renseigne pour organiser une excursion pour le lendemain vers la lagune de Bacalar, ça semble bien. Mais quand on repasse après s’être reposés un peu (et avoir acheté nos billets d’avion pour quitter le Mexique dans 2 jours), les prix ont nettement augmenté. On voit bien qu’on se rapproche de Cancun -Playa del Carmen- Tulum car l’ambiance redevient touristique : le gringo est là pour cracher un max d’argent, on sent que ça ne va pas nous plaire ! Donc ce sera nada : Demain, on se débrouillera à l’arrache en mode impro comme on aime tant !

Il est l’heure de trouver un restau. On se dirige vers le centro de Bacalar. On galère un peu car c’est bondé de touristes. Alors on décide de se faire un gastro en terrasse à l étage, où on mangera un excellent poisson !!!

On est tous les 5 HS après cette journée bien remplie

Loïc est épuisé et craque…

mais ça ira mieux une fois son assiette arrivée et son petit ventre rempli ;_)

D’ici on peut admirer le spectacle de rue du jongleur de feu

En video :

Après une bonne nuit de sommeil, on réorganise nos sacs à dos puis on se prend un petit déjeuner à 2 à l’hôtel pendant que les enfants se reposent. C’est un des rares moment d’intimité qu’on a depuis des semaines…

mais ce sera de courte durée car Victor nous rejoint bien vite. Et c’est tout aussi bien, car pour nous voyager avec nos 3 bouts de choux c’est le pied

La météo est assez mitigée, on ne regrette donc pas vraiment la sortie en bateau sur la lagune

Peu à peu le soleil prend le dessus et on decide de longer la lagune par la route. Les couleurs sont magnifiques

Plein de jolies villas avec leur plage privée. On est loin de l’ambiance du Chiapas. Ici c’est le monde de la jet set

On trouve enfin une plage accessible pour pouvoir piquer une tête

Sauf que c’est pas vraiment public… continuons notre route

Nous passons devant le Cenote Azul

On décide de pousser plus au Sud vers « Los Rapidos » de Bacalar un lieu qui nous a été conseillé hier par une famille française. Et cela nous réservera bien des surprises 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.