El Chaltén par la Ruta 40

El Calafate (Argentine) : lever à l’aube car nous partons pour la journée à El Chaltén.

Nous marchons jusqu’à l’hôtel tenu par nos hôtes Luisana et Facundo (le frère et la sœur ou plutôt l’inverse) et nous attendons notre minibus pendant une bonne demi-heure.

Et c’est parti !!!! Chauffeur attention aux lamas guanacos !

Nous longeons les grands lacs

Puis nous traçons sur la mythique Ruta 40 à travers les zones désertiques

Pas le moindre village

Après 110 km, un petit hameau : el parador la Leona

Un mini musée (le lieu est centenaire et classé Patrimonio Histórico y Cultural de la Provincia), une cafétéria, à l’endroit où Perito Moreno (himself) se serait fait attaquer par une femelle puma près de la rivière

Bon on en profite pour acheter un petit dej pour les enfants, qui ont boudé le pain sec au beurre rance que leur Maman avait préparé pour manger dans le bus. Les prix piquent mais au moins ils mangent !

La Ruta 40 est une route qui traverse l’Argentine du Nord au Sud (ou du Sud au Nord comme on veut) mais elle n’est pas facilement carrossable sur toutes ses portions. C’est pour ça qu’elle est mythique : elle longe les Andes dans des lieux sauvages et fabuleux. On va pouvoir aller jusque El Chaltén par cette route ; on aurait aimé rejoindre San Carlos de Bariloche mais il faut un bus 4×4 et il n’y a plus de place pour nous 5 avant plusieurs semaines… cette fois-ci c’est la galère… on va devoir faire une croix (provisoirement) sur notre projet de visiter Bariloche et ses 7 lacs.

En attendant on continue notre trajet sur la Ruta 40 avec les Andes de Patagonie en toile de fond

ça c’est de la ligne droite !

Petite pause : le vent est glacial !

Au bout de 3 heures , on arrive enfin à destination : El Chaltén, le Graal du Treck !

Passage par le centre d’information pour voir ce qu’on peut faire comme randonnées avec les enfants. Apparemment la plupart des rando sont costaud et à faire sur plusieurs jours en autonomie. Un ranger nous explique qu’on pourrait aller au mirador Condores et Au Chorillo del Salto. On se dirige donc vers les cascades (salto).

On s’attendait à un village lugubre et sans âme mais pas du tout. C’est plutôt cool, convivial, un petit village tout en longueur avec une ambiance bon enfant et plein de cervezerias 😉

On traverse le village à pied. Il n’y a que 300 habitants à l’année mais ils savent vivre !

Après la rando on aura l’embarras du choix pour se remplir la panse !

Ambiance rando et baba-cool. 

Alex regarde la tête de vache avec surprise

Nous voici au début de la rando vers El Churillo (les cascades). Mais on s’aperçoit que c’est un peu plat. Or on a envie de se dégourdir les jambes et nos 3 marmailles de la Réunion préfèrent les montées avec des raccourcis. Et si on tentait le fameux Sendero al Fitz Roy ???? Chiche !

49° 19′ 54″ sud, 72° 53′ 06″ ouest

7 réflexions sur « El Chaltén par la Ruta 40 »

  1. Bon! Pas grand monde sur des routes rectilignes. . Mais les montagnes au loin sont superbes. Lolo est transi,et ne se rėchauuffe que lorsqu’il retrouve ses cailloux sur lesquels il marche. ..😀
    Un bon petit déjeuner ! Ça vaut la peine!… Quand même !
    Ben mon Victor, tu as trouvé une belle voiture… mais où donc sont les pneus?
    Où, sur quels chemins roulaient ces tracteurs qui fascinent les garçons ?

    Peut-être que ce sont tout simplement les carcasses des engins …comme la tête de vache qui intrigue Alex-lex. ..😀
    Comment est la « cervoise locale »?
    Le petit hameau semble chaleureux. .. pas besoin d’être très peuplé pour vivre bien…😀
    Allez,on continue… et nous suivons notre petite tribu …au bout du monde!😀

  2. J’aime bien les photos où la Ruta 40 fonce tout droit en plein vers les Andes, avec le bleu presque turquoise des grands lacs et les douces montagnes grises qui ressemblent à des grosses pattes d’éléphants, on sent presque le vent piquant et l’odeur du froid. J’adore les Andes, je crois que c’est leur couleur qui les rend si particulières.
    Mais le plus surprenant c’est l’évolution des garçons, ils grandissent et même leur expression change. Alex a l’air si heureux et détendu, presque solaire. Un grand frère idéal, hein Alex ?
    Bravo pour la pêche vous avez tous ! ça doit être bon d’avoir des fourmis dans les jambes rien qu’à l’idée qu’on va gravir des super-pentes pas pour les rigolos…et bravo pour les biscotos de maman qui bien souvent trimballe son petit ange endormi dans ses bras 😇😍🤪👍

      1. Comment ça loin de la sagesse ? Maman va tenir un carnet avec un compteur de bêtises, de chahut et de mauvaise tête parce que la fée JilCarabosse les attend avec la cadouille au retour ! on va compter les points, hein les trois mousquetaires, Avis à la population.😡🤬😈☠️👹🤡👺🎃🙀🧟‍♂️🧛‍♀️……

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.