Le site de Cobá

Aujourd’hui on a décidé de prendre notre temps et on part en toute fin de matinée de notre pension de Tulum

Direction le site archéologique de Coba ; et là, on ne s’attendait pas du tout à ce qu’on va y trouver !!!

Plusieurs kilomètres de ligne droite à travers la jungle 

Coba était la cité Maya la plus puissante du nord de la péninsule notamment grâce au commerce du sel. Elle s’étendait sur un territoire de 70 km2 dont le plus grande partie est encore enfouie dans la forêt. D’ailleurs à l’arrivée des conquistadores la cité déjà abandonnée est passée inaperçue car recouverte par la végétation.

On commence notre visite en douceur : quelques temples recouverts par la jungle

Puis on s’enfonce plus loin. Il y a de la distance, la plupart des touristes circulent à vélo ou en charrette tricycle. Nous on préfère découvrir à notre rythme en marchant sur les anciens sacbés (routes de commerce)

On arrive à un embranchement:
– à droite 1 km pour aller au bout vers l’un des 5 lacs infestés de crocodiles (gloups)
– à gauche 1 km pour un autre site qui semble tout aussi bien

Mais au bout de 200 un premier site superbe appelé Grupo Coba. Les enfants sont tout excités et nous aussi car ici les pyramides sont dégagées de la jungle sur au moins une de leurs faces.

A l’époque des anciens Mayas, ici même, on jouait au prototype du tennis, une sorte de jeu de pelote dont les parois sont penchées. Les joueurs pouvaient courir dessus pour toucher les anneaux

A l’époque pré-hispanique, bien que l’architecture soit très avancée, les Mayas n’avaient pas connaissance de la clef de voûte. C’est cool ce tunnel hein Victor et Loïc?

Soyons fous. On décide de tenter d’enchaîner les 2 chemins. On commence par celui de droite, où il y a moins de monde.

Stèle. bon faut avoir de l’imagination pour voir ce que ça représentait.

Revenus à l’embranchement, il fait chaud, on a soif. Victor s’est endormi mais on décide de continuer.

Un 2e terrain de jeu de paume

En tout Coba rassemble plus de 6500 batiments mais seuls une petite partie a été fouillés par les archéologues. De nombreux autres chemins partent dans la jungle mais ils non balisés et non entretenus.

Xaibé pyramide semi-circulaire

On aperçoit par hasard une tache bleue dans le jungle

C’est un magnifique oiseau

On entend un bruit inquiétant venant des arbres : ce ne sont que des (petits) singes hurleurs qui nous souhaitent la bienvenue. Petits mais ils ont de la voix. Ces coquins nous regardent et nous balancent les épluchures des fruits qu’ils ont mangés.

On commence à fatiguer vraiment (dame Glück a trouvé de la ressource pour porter Mr Victor endormi) et on est près de faire demi tour. C’aurait été dommage! Heureusement un conducteur de tricycle nous dit que le but est à moins de 3 minutes à pied ; et quel but !

Une énorme pyramide de 42 mètres de haut qu’on peut escalader.

Nohoch Mul. On ne savait même pas que tu existais alors qu’on était tout près de toi.

On est euphoriques. Un édifice pareil au cœur de la jungle!

Dame Glück commence l’ascension avec les 2 grands mais au bout de quelques marches elle renonce. C’est (très) raide et il y a du monde.

Mr Glück y va donc avec eux. Alex est archi-motivé et Loïc un peu inquiet

Lentement mais surement. La corde au centre est bien utile.

D’en haut la vue est vertigineuse. 

Coucou Dame Glück!

Ils sont ravis en redescendant, il parait que la vue est magnifique!! Alors Dame Glück ne peut pas rester là dessus sans retenter. Elle y va seule et cette fois c’est ok

En video:

 

 

 

 

Morts de soif, on achète un soda rouge bourré de colorants sans même demander le prix 

Quelques photos aériennes de Coba :

On arrive au parking épuisés et affamés, heureusement on y trouve un petit restaurant qui n’essaie même pas d’arnaquer les touristes et où on mange très bien.

On reprend la route jusque Valladolid.

Le logement est super. Grand moderne propre, internet fonctionne bien

On a pas envie de ressortir pour les courses. Le repas du soir sera donc un petit déjeuner: céréales, lait et pain confiture 

En video :

2 réflexions sur « Le site de Cobá »

  1. C’est estomaquant cet escalier ! Pas désarmés nos Glücks !
    Heureusement, il y a la corde! 😋😃 et les premiers de cordée. Le réconfort du repas est apprécié …😀

    Bravo aux courageux Glücks!

    Je comprends que Nénette ait préféré monter sans les petits ! En tout cas ,c’est impressionnant !😊😋

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.